Résolution de problèmes
Ressources > Résolution de problèmes

Résolution de problèmes

Mis à jour le 19/09/2022 22:30:33

Sommaire :

Objectifs :


1- La vie comme théâtre de problèmes

De la naissance à sa mort, l'être humain est devant une multitude de problèmes dont le problème principal à résoudre est sa survie.

La vie de tout être humain est rythmée par répondre au mieux à ses besoins vitaux (eau, nourriture, sécurité physique, endroit sécurisé, activité physique/mentale) pour continuer à vivre.

La survie est donc le problème principal à régler dont dépendent tous les autres problèmes que l'homme va pouvoir avoir face à lui car s'il néglige ce problème principal (sa survie), tout le reste lui devient inaccessible.

Que ce soit pour sa survie ou les autres problèmes, nous avons besoin de mobiliser de manière adaptée des compétences (ensemble de connaissances, savoir-faire et savoir-être) spécifiques.

Comme abordé dans le chapitre La vie humaine, nous partons d'un réservoir de compétences inexistantes et il nous revient de les développer et ensuite de les utiliser à bon escient dans le cheminement d'une dépendance vers l'indépendance envers nos géniteurs.

2- Etapes de la résolution de problèmes

Suivant la dificulté du problème, vous allez choisir un parcours différent dans les différentes étapes, passer plus ou moins de temps pour chaque étape, etc...

La difficulté du problème va dépendre de plusieurs facteurs :

  • l'exigence que vous allez mettre en terme de résolution : rapidité, résolution partielle à totale, durabilité (court/moyen/long terme), utilisation restreinte de certaines ressources, , etc...
  • les ressources que vous souhaitez utiliser et leur facilité d'accès : temps, énergie, matériel, argent, autres personnes, etc...
  • les compétences nécessaires à sa résolution et votre niveau actuel dans ses compétences : la résolution du problème sera plus longue si vous avez besoin d'apprendre ou de développer plusieurs compétences nécessaires.
  • les problèmes solutionnés précedemment : les situations rencontrés auparavant ainsi que la façon dont vous les avez résolus ou non conditionne en partie votre façon préférentielle d'aborder les nouveaux problèmes, qu'ils soient similaires ou plutôt nouveaux.

    L'ennui est que même si un problème actuel ressemble très fortement à un ancien problème que vous avez résolu de manière adaptée, avec discernement et de manière durable, ce n'est pas pour autant qu'il est nécessairement intéressant de réutiliser la même trame globale et les mêmes actions.

    Ainsi, il est de bon ton de re-réfléchir à tous les contours du problème passé et ma façon de le régler, ce que j'aurai pu faire autrement, quelles sont les différences entre les 2 problèmes, quelles sont mes envies concernant la façon de solutionner le problème, etc....

1) Observer / Décrire / Analyser la situation / problèmes :

Ressources requises :

  • ressources physiques et mentales.
  • connaissances : observations et analyses sur qu’il se passe et s’est passé, sur le fonctionnement de la nature et des objets, etc...
  • savoir-faire : actions concrètes que nous faisans avec un certain niveau de réussite de manière régulière dans différentes situations. Un savoir-faire que nous n’arrivons pas appliquer dans des situations différentes est quelque chose que nous voulons améliorer, le but étant de se servir de toutes les situations pour apprendre des savoir-faire que l’on va utiliser de manière générale.
  • savoir-être : liste non exhaustive dans le chapitre Liste des façons d'être.

    Chaque façon d’être peut être incarnée avec une intensité différente, un niveau de compétence différent, etc...

    Par ex., si l’on teste « être curieux » dans une situation, il se peut que l’on ait été très peu curieux pour plusieurs raisons comme par ex. une gestion inefficace de nos peurs, de l'inconnu ou incertitude.

    L’idée générale est de revenir à la résolution de problèmes : qu’est-ce que je pourrai faire et comment pour résoudre le problème dans lequel je suis ?

    Sachant que je dois être au clair du problème rencontré et aussi des objectifs de résolution que je me fixe.

Il restera que malgré l’ensemble des savoir-faire et savoir-être que nous détenons / entretenons est à notre disposition et nous avons le choix d’utiliser tel ou tel élément suivant la situation rencontrée et les objectifs que nous allons poser.

Ex basiques : marcher, écrire, parler / communiquer, apprendre, écouter, critiquer, etc.

La différence entre savoir-faire et compétences techniques est que les compétences techniques sont de plus haut niveau, ce dont des choses plus précises comme réparer sa voiture par exemple.

Exemple : pour réparer ma voiture, j’ai besoin de connaissances sur les matériaux utilisés, les systèmes utilisés (moteur, roue, essieu, route, etc.), de savoirs-faire comme les éléments de la résolution de problèmes (qu’on peut détailler avec : observations des problèmes / recherche de pannes, estimation des coûts de réparation pour choisir la solution la plus adaptée, réparation ou changement des pièces endommagées, tests après réparation, etc...), de savoir-être comme la curiosité, l’ouverture d’esprit, la patience, être méthodique, la persévérance, etc... et de compétences techniques comme savoir visser/dévisser, taper avec un marteau, ouvrir le capot, purger l’huile, démonter une roue, changer telle ou telle pièce, etc...

J’ai besoin de certaines parties de mon corps pour faire tout cela, de mon esprit, de mes bras / jambes / dos, etc...

2) Recherche objectifs sur le court/moyen/long terme (aller du très court terme au plus long terme)

3) Recherche de solutions

4) Choix de la ou les solutions

5) Préparation à l’action

6) Action : utilisation de la préparation + improvisation

7) Monitoring, apprentissage :

8) Ajustements des étapes 1/2/3/4/5/6

9) Boucle sur les étapes 6-7-8

10) Fin : bilan/apprentissage/différente résolution, préparation à de futurs problèmes similaires ou non.

3- Erreurs communes

La majorité des ratés/erreurs que nous faisons est dû à des manquements dans les premières étapes, surtout l’étape 1. L’étape 1 est la plus importante et doit être l’étape sur laquelle vous devez passer le plus de temps en regard de toutes les étapes que vous allez franchir lors de la résolution d’un problème.

Faire une analyse de nos ratés sur plusieurs jours et observer ce que j’ai fait à quelle étape et pourquoi. Rechercher à froid des comportements ± efficaces.

Si je détecte qu’il y a des comportements inefficaces récurrents dans mes façons de résoudre les problèmes, formuler une analyse puis un plan d’action pour le futur.

Rechercher à s’améliorer en utilisant nos expériences passées.