Comment fonctionne le monde
Ressources > Comment fonctionne le monde

Comment fonctionne le monde

Mis à jour le 01/09/2022 09:38:46

Sommaire :


1- L'organisation du monde par les 0.01%

Depuis très longtemps, quelques personnes dominent le cours de la vie par la :

  • division des terres en frontières (pays-continent/empire, etc.) + recherche d'expansion/création d'empire.
  • organisation politique de la masse par des groupements à échelles lus ou moins grandes : ville, département, région, pays, groupe de pays, etc...
  • organisation économique.
  • établissement de règles sous formes d'un droit, institutions d’application du droit à la place des lois naturelles.
  • forces de sécurité pour se protéger et réprimer le reste de la population : armée, police, groupes privés.
  • l'emprise dans des secteurs clés comme l’exploitation des ressources naturelles, l’énergie, la monnaie/banques centrales et banques commerciales , l'armée, l’agroalimentaire, les médias mainstream et l'opposition controlée, l’industrie de la chimie/bâtiment/santé/transports/textile/divertissement/loisirs/traffics de drogue, etc…
  • obligation de l’instruction d’État où l'on retrouve des enseignements inutiles et fallacieux et l'on rend les enfants passifs, dociles et obéissants par la coercition.
  • etc...

Les personnes les plus influentes sont présentes dans les domaines politique, économique, judiciaire et de sécurité et sont du même cercle (social et familial), poursuivent les mêmes objectifs de :

  • domination des 99.99% (plus que 99.99% en réalité) de la population et esclavagisation de la masse à leur profit.
  • réduction de la population (stérilisation, destruction de l'hétérosexualité et de la famille, sexualisation à outrance, etc...), arbitrage sur qui est utile ou non, qui peut se reproduire.
  • marchandisation/financiarisation de tout dont les ressources naturelles pour rendre encore plus esclave du système qu’il contrôle et faire disparaître la solidarité entre humains.
  • masquage de la réalité des événements majeurs et de leurs intentions.
  • protection et reproduction du système sur des milliers d’années par l’accès rendu plus difficile aux produits de base (énergie, alimentation par ex.), les guerres orchestrées par les lignées tout en haut de la pyramide (Rotschild par exemple) , etc...
  • système de racket (mafia) prélevant des impôts et taxes dont la majorité va être utilisé par les 0.01 % (moins que 0.01% en réalité) de dominants pour remplir leurs objectifs. Une des fraudes étant les systèmes de « protection sociale » dont l’assurance chômage, maladie et retraite qui ne sont pas indispensables, qui sont au contraire des outils de délégation et donc de perte de pouvoir/passivité avec pour objectifs de vous rendre encore plus esclaves d’un système délétère (ex. médecine moderne cherchant à vous rendre malade/client/vous tuer).
  • omniprésence voire dictat de vos faits et gestes par les dominants : votre vie ne vous appartient plus et vous serez considérés comme dangereux si vous n'obéissez pas.
  • vous imposer des contraintes au nom de la citoyenneté, de la solidarité nationale, des droits et devoirs, ou autres concepts esclavagisants dont ils se réservent l'application à leur bon vouloir vous concernant et les concernant.
  • la dissolution de l'individu au nom du collectif défini par les dominants et pour les dominants et portant atteinte à l'individu.

Ces 0.01% ont été quantité de fois dénoncés par leurs victimes pour des actes de pédophilies, torture, viols, traffics d'être humains (bébés, enfants et adultes) et autres cruautés, quand ce ne sont pas des assasinats (la famille Bush et Clinton par exemple).

C'est ce qui rend tout ce système aberrant : des satanistes au pouvoir régéntant la vie des 99.99%, contre les 99.99% et une très grande part des 99.99% entretiennent ce système par manque de connaissances, de clairvoyance et de compétences pour vivre en dehors de ce système.

Depuis la secondaire guerre mondiale, des institutions ont été créées pour amener le nouvel ordre mondial régissant la population par un gouvernement mondial : union européenne, Nations Unis et ses filiales comme l'OMS, OTAN, etc... et plus récemment le BRICS.

Le problème n'est pas tant d'être dirigé par des intitutions transnationales non élues démocratiquement puisque les personnes se présentant sont les petits soldats des satanistes et les dirigeants élus agissent en accord avec ces mêmes intitutions.

Joindre les organigrammes dans l'article Covid.

La différence est qu'aujourd'hui les groupes à la manette oeuvrent à la vue de tous de façon délibérée.

Plusieurs buts recherchés : exposer leurs méfaits en avance leur permet de faire acte de pénitence, démoraliser la population, les introduire par petites touches à de futurs événements et faire rentrer des choses horribles dans la "normalité", etc...

Les 0.01% cherchent aussi à rendre la masse aussi dépravée qu'elle, notamment au niveau de la sexualité en effaçant la différence hommes/femmes (transexualité/transgenre), reniant la nature (homosexualité), en promouvant des pratiques déplacées et barbarres à travers la production pornographique (sodomie, bondage, sexe de groupe, pédophilie, viol, etc...).

En France, le système politique est à la tête des systèmes judiciaire et de sécurité (police, armée).

Le système politique est lui-même dirigé par le gouvernement, les contre-pouvoir servant à donner l'impression que le gouvernement est controlée.

Que ce soit l'assemblée nationale, le Sénat, le conseil d'Etat, ou le conseil constitutionnel, leurs membres sont validés par les dominants en haut de la pyramide, et leurs rôles y sont déterminés. Les "partis" sont une mascarade pour afficher une impression de pluralité mais ils oppèrent de pair pour former une majorité, une opposition et d'autres "à la marge".

Comme au cinéma, ce sont des acteurs qui jouent une partition contrôlée par d'autres.

Un des secteurs critiques sous tutelle du gouvernement est le système d’instruction, l'Education Nationale, dont le but est de former des moutons qu'il sera facile de tondre à l'âge adulte au moment de démarrer une activité professionnelle. Le système doit absolument préparer les enfants dès que possible et jusqu'à un certain âge (16ans) afin qu'il leur soit très difficile de remettre en question des dizaines d'années d'endoctrinement. Aussi, l'enseignement doit y être directif et autoritaire, afin de décourager les initiatives de réflexion de personnelle et d'esprit critique, et leur cacher les rouages du système.

La masse (99.9%) a pour seul pouvoir dans les décisions prises par le système politique de voter pour un président, un député et un maire.

En votant, chaque personne donne sa représentativité et donc délègue son pouvoir de décision à d’autres, c’est-à-dire aux dominants qui poursuivent des objectifs mortifères à l'encrontre des 99.9%.

Ainsi, voter entretient le système à perdurer, vous leur donner l’autorisation de prendre le pouvoir comme ils l’entendent et de l’exercer.

Les exécutants du niveau le plus hautes de la pyramide cf pyramide (en s'arrêtant aux niveau des gouvernements-assemblée nationale-conseil d'état-conseil constitutionnel) sont incompétents pour faire de la Terre un endroit paisible où il fait bon vivre, où les gens sont libres, etc...et nous leur donnant et laissons le pouvoir de régenter nos vies.

D'autres manières d'alimenter le système consistent à payer des taxes mirobolantes (TVA par exemple), à consommer des produits et services proposés par les grandes entreprises, exercer une activité professionnelle contribuant au système. Les 0.01% ont besoin d'une partie des 99.99% pour tenir en esclavage les 99.99%.

Une des caractéristiques de l'action des maitres - au sens maitre-esclave - est de dérouler leur agenda mortifère sur le temps très long, sur plusieurs centaines d'années.

Donc une des choses importantes à faire pour les esclaves - les 99.99% - est de transmettre en génération toutes les informations nécessaires pour la bonne compréhension du monde, ainsi que de proposer façons efficaces pour sortir du système et de pas l'entretenir, ainsi que d'aider les autres.

Quelques lectures pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit :

2- Situation depuis 2020 (Covid, climat, énergie, etc...).

TODO : La fausse pandémie Covid

1. Les faits rapidement + référence à l'article https://yvesnole.org/covid-infos.html

2. A quoi sert la fausse pandémie Covid ?

2. A quoi sert la fausse pandémie Covid ?

Mettre en place un état d'urgence sanitaire prolongé, de la même manière que l'état d'urgence promulgué le soir-même des attentats de novrembre 2015 à Paris et qui a été prolongé pendant 2 ans.

Concernant l'état d'urgence de 2015, quelques pouvoirs octroyés : l'interdiction des manifestations, cortèges, défilés et rassemblements de personnes sur la voie publique, l'interdiction de certaines réunions publiques ou la fermeture de lieux publics et de lieux de culte, des réquisitions de personnes ou moyens privés, la possibilité d’instaurer un couvre-feu, d’instituer « des zones de protection ou de sécurité », d’ordonner la fermeture provisoire de salles de spectacles, la perquisition de domicile jour et nuit ou encore des assignations à résidence de toute personne à l’égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace pour la sécurité et l’ordre public.

Des mesures ont été inscrites dans le droit commeun sous couvert de la lutte contre le terrorismes mais ne seront pas réservées à cette lutte : le renforcement des autorisations de perquisitions administratives, des incriminations nouvelles liées aux délits de terrorisme ou encore la possibilité de rétention pour les personnes condamnées pour terrorisme à l’issue de l’exécution de leur peine, la possibilité de recourir aux perquisitions de nuit lors des enquêtes préliminaires, la saisie des correspondances électroniques, et l’interception des conversations téléphoniques.

Puisque la fausse pandémie serait une affaire globale sur le monde parce que la malade se transmettrait entre personne et que les frontières sont ouvertes, les dominantes imposent petit à petit l'idée d'une gouvernance mondiale pour prendre des décisions à la place des pays. Ainsi leur agenda contre les restrictions justifiées par le faux déréglement climatique pourra facilement être déroulé, puisque le domaine de la santé aura au préalable pavé le chemin.

La Russie a eu son septembre 1999, Les USA ont eu leur septembre 2001, L'Angleterre son 2005, la France son novembre 2015 : en réponse à des attentas qu'elle a elle-même orchestrées, toute la population se retrouve surveillée, les libertés sont réduites et n'importe qui peut se retrouver en garde à vue prolongée pour autre chose que des actes terroristes.

Un objectif central était de faire rentrer un climat de peur dans la population et que celle-ci voit l'Etat comme son protecteur et sauveur.

Un autre objectif a été notamment de mettre en place des moyens techniques concernant la surveillance des échanges téléphoniques et Internet.

D'autres conséquences de la fausse pandémie Covid :

- dépenses sans compter de la part de l'Etat : achats de masques, tests et vaccins inutiles, aide aux très grandes entreprises qui ont en plus profité de cette fausse pandémie pour licencier et augmenter leur forturne, etc... : qui va aider à rembouser cet énorme argent dépensé pour rien ? Les contribuables. Comme pour la crise bancaire de 2008.

La dette de la France étant déjà très importante dûe à une très mauvaise utilisation des deniers publics (gaspillage et trop d'argent donné aux plus riches) et l'on court toujours à rembourser une dette qui ne fait que grossier : l'on arrive à du racket organisé au profit des plus riches (banques, grandes entreprises) et à l'encontre du contribuable qui devra rembourser la dette par la mise en oeuvre de politiques de rigueur.

- interdiction des regroupements de personnes.

- interdiction de déplacement.

- manipulation de la population en ayant dit tout et son contraire, en lui faisant croire que certaines décisions ne seraient pas prises ou temporaires, notamment concernant la levée des restrictions.

- délégation des décisions sanitaires à l'UE et l'OMS puis à venir la perte de souveraineté complète en cas d'épidémies.

- obligation de se tester et de se vacciner pour accéder à certaines lieux ou garder son travial pour certaines professions, les tests et vaccins étant très nocifs.

- porter atteinte à la santé de la population par les tests nocifs pour la santé, ainsi que les vaccins (parmi les cibles visés, les organes reproducteurs sont une priorité cf l'objectif de réduction de la population par les 0.01% - entrainant entre autre problèmes de développements et morts de bébés, impossibilité de produire du lait maternel, problèmes de cycles menstruels, etc...).

en obligeant à limiter ou fermer l'activité de nombreuses entreprises et à leur proposer des aides, l'Etat met cette partie de la population sous perfusion et les rends dépendants de l'Etat. Les petites entreprises ayant moins de liquidité et moins de personnels étaient de fait plus en difficulté pour s'adapter aaux restrictions en vigueur. Cette dépendance est quelque chose de très important pour le système : la population étant dépendant de l'argent pour répondre à ses besoins vitaux, en ce faisant l'Etat la tient à sa merci pour continuer à vivre. L'Etat a un objectif double, elle s'occupe de détruire la population tout en la rendant dépendant de l'Etat.

du point précédent, l'on voit des chercheurs et des entreprises entreprenant des recherches pour produire de la nourriture artificiellement, du lait artificiel, un ovaire artificiel, etc... comme si nous devions nous préparer à un manque énorme de nourriture et d'hommes/femmes en bonne santé pour enfanter. Concernant la nourriture, c'est en préparation des restrictions qui s'en viennent à cause du (faux) déréglement climatique et concernant tout ce qui est en rapport aux bébés à cause des dégâts énormes infligés par les vaccins et les produits ingérés toxiques retrouvés dans l'eau, nourriture, air, produits à appliquer sur la peau, ondes, etc...

- déploiement en catimini de la 5G délétère pour la santé pendant que la peur d'un virus inexistant est agitée.

Pour de plus amples informations sur le covid et le nouvel ordre mondial, lisez l'article https://yvesnole.org/covid-infos.html

Téléchargez le fichier covid-infos.html puis ouvrez-le avec votre navigateur.

3- Questionnements puis sortir du système

Questionnements

En tant qu'invidividu, a-t-on besoin d’être organisé au niveau d’un pays (des millions de personnes sur des étendues très larges) ? d'une région, d'un département, d'une ville ? Au minimum, Sur quoi s'organiser et avec qui ?

A-t-on besoin d’institutions nous fournissant un système de protection sociales (qui sont du racket quand on s’y intéresse de plus près), une instruction (obligatoire) aux enfants, etc... ?

Est-ce indispensable d’avoir des transactions pour les produits et services que nous proposons ou recherchons ?

??? Est-ce indispensable de se déplacer ?

A-t-on besoin d’une personnes extérieur pour prendre soin de notre santé physique et mentale, pourquoi déléguer ces 2 éléments majeurs de nos vie ? De manière générale, que veut-on déléguer aux autres et que veut-on faire soi-même ?

Si vous constatez que les personnes dirigeantes souhaitent votre mort et votre esclavagisme, allez-vous entretenir le système ? Allez-vous proposer des alternatives à leurs produits et leurs services ? Allez-vous chercher à leur ôter le pouvoir ?

Cette dernière question est très compliquée car les 99.99 % au niveau mondial sont dirigés d’une main de fer par une « superclasse » qui travaille de pair. Afin de garder la masse sous l'eau, cette superclasse a placé des pions dans différents pays stratégiques et a créé des fausses tensions pour justifier le côté inévitable des guerres qu'elle a organisés.

Différents systèmes politiques qui convergent vers le même objectif : la domination du pouvoir de l'Etat sur la population.

Un autre moyen d'éviter que la masse se rende compte de la supercherie est de la surexposer au divertissement (cinéma, émissions, sport, etc...) et de placer au rang d'incontournable, de manière à ce que cela devienne des moments de consommation individuels et collectifs pendant et après, jusqu'à en faire une "culture populaire".

=> Continuer ces questionnements, au pire même si c’est fourre-tout et que certaines questions seront déplacées ailleurs, ce n’est pas grave cela fait brainstorming. Essayer quand même de classer certaines bonnes idées.